LE MONDE 10/11/2022 LIRE L'ARTICLE Tribune dans le journal Le Monde

L’Institut Santé pour refonder notre système de santé

 

Le changement radical de l’environnement initié à la fin du XXème siècle impose une refondation de notre système de santé, comme pour les autres composantes de notre modèle social de 1945. L’histoire a montré l’extraordinaire difficulté à réformer les systèmes de santé dans les pays développés. L’Institut Santé a pour vocation de relever les défis de cette refondation.

C’est une organisation citoyenne, apolitique et indépendante créée et présidée par Frédéric Bizard. Il regroupe des personnalités hautement qualifiées sur l’ensemble des expertises nécessaires mais aussi des personnalités de renom de la société civile qui soutiennent cette refondation. De multiples relais régionaux et locaux seront en charge de diffuser les travaux de l’Institut dans toute la France.

Congrès national 2022

Sommes-nous collectivement capables de reconstruire notre système de santé ?

 

Grand succès du congrès national de l’Institut Santé le 12/10/2022 avec la présence d’une vingtaine de Parlementaires de tous les groupes politiques !

Voici le corpus de la reconstruction de notre système de santé présenté mercredi dernier au congrès national.

C’est 20 pages à lire en version livre numérique ou en pdf à télécharger (moins d’une heure).

C’est la première étape à franchir pour tous ceux qui veulent être actifs dans cette reconstruction. Vous pouvez ensuite le critiquer, l’amender, le compléter, tout en conservant une cohérence générale.

Diffuser le largement autour de vous. Vous êtes tous à la tête d’un réseau : amical, syndical, sportif, associatif, politique… Ce support permet de débattre concrètement avec un contenu, de ce qui est aujourd’hui abordé dans les discours officiels, sans contenu.

Le sujet n’est pas l’Institut Santé ou quiconque mais l’avenir de notre système de santé. Dans 5 ans il sera trop tard pour reconstruire un système universel accessible à tous les citoyens de première qualité en France. L’essentiel de ce qui fait la grandeur de la santé en France sera à genoux.

La tâche paraît à priori colossale d’où la crainte de mener la réforme. Plus elle sera accessible au bon sens (“cette chose du monde la mieux partagée” selon Descartes) d’un nombre important de personnes plus on se rapprochera de sa realisation.

Alors agissons, prenons en chacun notre part!

Version numérique |

Version pdf



P