Grand Prix du meilleur livre de l’économie de l’année: une première étape récompensée !

Remise du Prix lors de l’émission « La librairie de l’éco » du 26 Juin 2020

 

Le prix que je viens de recevoir de meilleur livre de l’économie de l’année pour le livre « Et alors la réforme globale de la santé, c’est pour quand ?»  vient marquer avec succès la fin de la première étape que l’Institut Santé s’était fixée début 2018.

Cette étape consistait à construire un contenu cohérent, rigoureux, transdisciplinaire et accessible à un large public sur la refondation de notre système de santé. L’objectif final reste de reconstruire notre système de santé pour en refaire une référence mondiale au XXIème siècle tout en conservant son socle historique de valeurs et l’ensemble des parties prenantes actuelles.

 

Un travail d’intelligence collective à poursuivre

Ce livre d’économie politique dédié à la santé n’aurait pas été possible sans la contribution des 27 co-auteurs, ni sans celle de l’ensemble des équipes de l’Institut Santé qui ont travaillé depuis 18 mois aux travaux au sein des six groupes de travail. Je remercie aussi l’éditeur, Yves Michalon, sans lequel le livre ne serait pas ce qu’il est. Que toutes ces personnes soient  pleinement associées à ce prix et chaleureusement félicitées pour ce succès.

Le contenu du livre est le produit d’une réflexion transversale aux différentes sciences sociales et médicales à un niveau qui n’est pas humainement réalisable par une seule personne. La question sociale est inséparable de la question sanitaire. L’approche économique de la santé en France doit abandonner la logique historique basée principalement sur la comptabilité publique des dépenses de santé pour rechercher une logique d’optimisation de l’allocation des ressources (qui restent rares par rapport à des besoins quasi illimités) pour disposer d’un système efficace sanitairement, juste socialement et optimal économiquement.

Face à des enjeux sociétaux énormes que le la crise du Covid a mis en évidence,  il est dans l’intérêt général que l’économie de la santé devienne en France une véritable discipline  (et sorte de la logique de domaine) pour éclairer les prochaines transformations inévitables du secteur. Ce prix est aussi une reconnaissance de l’émergence de cette discipline.

L’Institut Santé entre maintenant dans la deuxième étape sur la route de la refondation, celle de la recherche d’un consensus le plus large possible sur les transformations principales à mener pour reconstruire notre système de santé. L’Institut Santé va organiser une conférence de consensus nationale en juillet 2020, qui sera suivie d’une consultation citoyenne et des conférences de consensus régionales. Ces travaux conduiront à la publication d’un manifeste de la refondation qui reprendra l’ensemble des transformations qui font consensus.

Puis viendra la troisième étape en 2021 et 2022. Il s’agira de diffuser et de promouvoir  la réforme systémique de notre système de santé partout en France, sur le terrain comme dans toutes les instances de pouvoir politiques, économiques, médicales et sociales.

 

La pandémie, le dernier signal d’alerte de l’urgence de la refondation

La France sort de la crise Covid19 dans les cinq premiers pays développés ayant les plus mauvais résultats en matière de mortalité par million d’habitants et de récession économique. Si la gestion politique de la crise peut être sujet à critique, la réalité est que tout autre gouvernement aurait eu à affronter la même impréparation et déliquescence de notre système de santé, qui résultent des politiques de santé menées depuis plus de deux décennies.

L’Institut Santé avait clairement exprimé les défaillances du système et les solutions de refondation dans plusieurs tribunes et dans ce livre, paru juste avant le Covid19. Nous avions même écrit une lettre ouverte au Président de la République, très prémonitoire, incluse en préambule du livre, l’incitant à agir vite …

La pandémie n’est pas terminée. Elle a révélé avec acuité l’aspect stratégique de la santé,  sur un plan humain mais aussi sur un plan économique, social et géopolitique. La France ne retrouvera ni sa cohésion sociale, ni sa compétitivité économique , ni sa place géopolitique dans le monde si elle ne refait pas de son système de santé un de ses atouts primordiaux. Si les politiques continuent à seulement colmater les brèches, le pays risque de sombrer dans des temps très difficiles ou, ni plus ni moins, de devenir une colonie sanitaire de l’Allemagne, de l’Asie et des USA après être devenu une colonie numérique des USA.

Ce n’est pas la relocalisation de la fabrication du paracétamol en France, ni la dépense de milliards d’euros supplémentaires à l’hôpital sans transformation du système qui vont changer la donne. Si ces mesures sont destinées à enterrer le sujet de la refondation sur un plan politique, la leçon principale du Covid n’aura pas été tirée. On peut aussi s’étonner de promouvoir le sujet écologique sans le rattacher directement à la santé de l’humain. La transition écologique est consubstantielle de la reconstruction de notre système de santé.

 

Mettre la refondation à portée de mains

La réforme systémique du système des retraites a démontré qu’il ne suffisait pas d’avoir une bonne intuition inscrite dans un programme présidentiel pour restructurer un pan entier de notre modèle social. Il faut disposer d’un programme abouti et largement partager par les principaux acteurs. C’est d’autant plus vrai que le système de santé est de loin le plus compliqué de tous les systèmes de protection sociale à réformer.

C’est pour cela que dès 2018, l’Institut Santé a été créé pour être prêt pour les prochaines échéances présidentielles (il faut un assentiment démocratique).

Ce prix vient récompenser une réalisation certes perfectible mais unique à ce jour. En cela, c’est un livre référence.

L’Institut Santé veut mettre la refondation du système de santé français à portée de mains. Il restera à susciter une volonté politique à la hauteur du défi à relever.

Aristide Briand disait que « la Politique est l’art de concilier le désirable avec le possible ». En cela, Et alors la réforme globale de la santé, c’est pour quand ?» est bien un livre d’économie politique !

 

 

Frédéric Bizard

Président de l’Institut Santé

 

P.S : Si vous êtes intéressés par rejoindre l’Institut Santé pour participer aux prochaines étapes, rejoignez-nous, nous avons besoin du plus grand nombre  pour aller au bout de ce travail titanesque mais indispensable !

 

Remise du Prix lors de l’émission « La librairie de l’éco » du 26 Juin 2020

1 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

marié therese Douguetrépondre
29 juin 2020 à 18 h 49 min

Félicitations pour ce prix car vraiment j estime que vous le méritez grandement En espérant que nos politiques vous suivront dans ce vaste chantier car je suis de votre avis nous avons le meilleur système de santé au monde Si seulement on pouvait y inclure la prévention on pourrait être les plus performants économiquement on courage pour ce challenge

Publier une réponse